Cholestase Gravidique

Bonjour Bonjour,

Ca fait 3 semaines que les choses sont perturbées à la maison. 3 semaines que j’explique à mon entourage très proche ce que je vis. 3 semaines que le soutien m’est indispensable. 3 semaines que je cherche à savoir pourquoi …

Mi juillet, l’Empereur, sa femme et le Petit Prince sont partis en vacances sur l’Ile d’Oléron. Nous y sommes partis avec mes parents, mon frère, sa femme et leur petit. Ces vacances n’ont pas été franchement de tout repos mais j’étais super contente de passer 1 semaine avec eux.

Deux jours après notre retour, me prend une diarrhée violente. Ma digestion devait mettre 4 à 6 heures pour traverser l’ensemble des tuyaux. Je mangeais quand même … Du riz essentiellement et buvais l’eau de cuisson (truc de grand mère). Mercredi, même état. Jeudi, idem et j’apprends que ma belle soeur, avec qui j’étais quelques jours plus tôt déguste elle aussi … Alors je me pose la question de la gastro. Mais je mange, sans trop d’appétit mais j’avalais mon riz sans que ça me pèse. Après 3 jours de riz, ça n’allait pas mieux et ça ne me ressemblait pas du tout !

Heureusement, je devais voir mon médecin traitant le lendemain. Ce matin là, ça me démange … Ca me démange beaucoup au niveau des mains et pieds. Et là, je fais le lien …. J’arrive au rendez vous, lui explique les symptômes et elle me dit qu’elle voit quelques gastro en ce moment mais que vu mes antécédents (pour celles qui n’étaient pas là à l’époque, je vous invite à lire cet article et celui là qui expliquent qu’à la fin de ma grossesse pour le Petit Prince j’ai fait une Cytolyse Hépatique Asymptomatique = destruction des cellules du foie sans raison apparente), on ne va prendre aucun risque. Elle me prescrit alors une protéinurie, et un bilan hépatique complet.

Je m’arrête au labo en chemin. En tout début d’après midi le verdict tombe : mes transaminases (enzymes du foie) augmentent et la protéinurie est proche de l’échelle “inquiétante”. Je fax mes résultats à mon médecin traitant qui me rappelle au bout d’une heure.

Elle avait téléphoné au CHU : ils m’attendent aux Urgences. Je craque. Nous sommes vendredi. Il est 16h, je suis enceinte de 26 sa (dans le 6ème mois) et ça recommence …

Monsieur Papa m’accompagne au CHU avant d’aller chercher le Petit Prince chez la nounou et moi je patiente. On s’est vite occupé de moi. Monitoring – Cycles de tension et prise de sang. Il est fort probable que je fasse une Cholestase Gravidique. Pour en être sûr, il faut étudier mon taux de sels biliaires dans le sang. Seul le CHU peut faire ça parce que ce tube est envoyé à Lyon et si je faisais ça dans un labo lambda, j’en aurai pour 40 € de ma poche.
Ma grosse inquiétude était de savoir ce qu’ils allaient faire de moi ce jour là. Il était 19h30 et je me voyais déjà hospitalisée.

Au final, ils m’ont laissé rentrer chez moi avec les consignes suivantes :

  • Faire la protéinurie des 24 H( faire tous ses pipis pendant 24h dans un gros flacon)
  • Refaire faire le lundi un bilan hépatique complet
  • Prendre un rendez vous au service Suivi Intensif de Grossesse (SIG) pour le mercredi.

Le bilan hépatique montre effectivement une hausse des transaminases mais par contre, une protéinurie un peu haute mais pas catastrophique.

Le mercredi matin, j’arrive au CHU. Et là, le verdict tombe. Je fais bel et bien une cholestase gravidique. J’ai des démangeaisons de dingue et mon taux de sels biliaires est à 24 (le taux est pathologique à partir de 10 {ne me demandez pas l’unité, je n’en ai pas la moindre idée}). Et oui, la diarrhée, les selles claires, l’urine foncée (voire orange) et les démangeaisons, c’était ça …
Donc là, je comprends petit à petit ce qui va m’arriver :

  • Tous les mercredis, je devrai aller au CHU pour avoir un monito – prise de tension – prise de sang (avec bilan hépatique et sels biliaires toutes les semaines)
  • Ma sage femme libérale doit passer 2 fois par semaine à la maison pour faire un monito et prise de tension

Je repars avec un traitement : 2 cachets de Cholurso par jour (pour les sels biliaires), 1 cachet de Cétirizine (anti histaminique) pour éviter les démangeaisons.

Sauf que … Malgré tout ça, les démangeaisons sont là et bien là. Ca me démange du cuire chevelu aux orteils, en passant par les doigts et les organes génitaux … Chaque parcelle de ma peau est vouée à démanger. Beaucoup me disent quand je commence une crise “Ne te gratte pas”. Mais c’est impossible. C’est un besoin tellement irrépressible que je ne peux pas faire autrement que gratter. C’est comme si chaque parcelle de mon corps avait été dévorée par le plus vorace des moustiques mais qu’en prime, peu importe que je gratte ou non, la démangeaison est toujours là.

Les démangeaisons seraient dûes à la présence des sels biliaires dans le sang … Et l’anti histaminique ne me fait rien. Je passe des nuits plus que chaotiques. Je me gratte entre 1h et 4h du matin pour réussir, enfin, à trouver le sommeil.

Quand je retourne au SIG la semaine suivante, ils m’annoncent que mon taux est passé à 8, en dessous du seuil patho. Mais je ne comprends pas trop. Je me gratte comme une folle … Les résultats des sels biliaires datent de la semaine passée alors je ne me souviens plus. Mais je me dis que mon corps essaie de se défendre ….

On m’explique que je dois continuer le traitement et prendre du fer en plus. Je suis trop trop limite. On me change d’anti histaminique en me mettant sous Atarax en me demandant de le prendre le soir parce qu’il casse !

Le jeudi, l’interne en médecine qui me suit m’appelle. Elle a oublié de me donner une ordonnance : il faut que je reçoive des injections de vitamines K faites par une infirmière toutes les semaines. En effet, c’est le foie qui gère tout ce qui est lié à la coagulation. Mes résultats sont corrects mais ça risque baisser. Dans le doute, il me faut faire ces injections sans quoi, je risque une hémorragie post partum …

Le vendredi, une nouvelle interne m’appelle. Mon taux de sels biliaires est beaucoup beaucoup trop haut. Je suis passée à 48 et on m’explique qu’ils hospitalisent quand le taux est à 60 …. Elle me demande alors de passer à 3 Cholurso par jour. Je lui dis que les 25 mg d’anti histaminique ne me font rien. Elle me dit de passer à 50. Elle en profite pour me faxer l’ordonnance pour l’injection de vitamines K afin que je puisse commencer le plus rapidement possible.

Là dessus, j’appelle une infirmière qui va passer dans la soirée.

Je suis HS. Je n’arrive pas à dormir. Je me gratte à coup de pierre ponce ou à coup de petite cuillère …

L’Atarax (Anti Histaminique) ne me casse pas du tout. L’injection de vitamine K est une souffrance sans nom tellement elle brûle (et j’ai boité même 1h après l’injection tellement ça m’a fait mal) et les démangeaisons sont toujours là. La chaleur de ces derniers jours n’aide pas non plus. Plus j’ai chaud, plus je transpire, plus ça me démange. C’est un putain de cercle vicieux. Je craque. Je pleure tout ce que je peux. Je n’en peux plus.

Parallèlement, j’ai bu du jus de pamplemousse (alors que je n’aime pas ça du tout), j’ai pris (et prends encore) de l’extrait de pépins de pamplemousse parce qu’il parait que ça atténue les démangeaisons … Mon ***** ouhai !!!!!

Je prends des douches toutes les 4 heures. Au moins, je suis propre avec ça hein. Le soulagement après les douches n’est que temporaires … J’ai essayé les glaçons, idem.

Et puis, dans la nuit de samedi à dimanche, rien. Juste du dodo. Comme si ça faisait enfin effet. J’ai passé 3 nuits complètes jusqu’à mardi soir….

J’ai pris rendez vous avec un très bon acupuncteur de la région. Je veux tout faire pour faire pour ne pas être hospitalisée trop tôt, et je veux tout faire pour le garder au max au chaud. Et mardi, j’avais mon 2nd rendez vous. Est ce que c’est ça qui a eu un impact sur ma nuit de mardi à mercredi ? Je ne sais pas. Mais le résultat était là. J’ai dormi 3h ….

Si vous faites comme moi partie des 5 femmes sur 1 000 qui déclenchent une CG, notre grossesse s’arrêtera au maximum à 37 voire 38 sa dans les meilleurs cas. Et si bébé ne veut pas venir à cette date là, l’équipe médicale déclenchera de facto.

Pourquoi ? Parce que même si pour la maman c’est over maxi relou et fatiguant, en soi, elle ne risque rien. Pour le bébé, c’est autre chose. Il peut être intoxiqué par les sels biliaires et il peut en mourir …. Forcément, ils ne prennent pas de risque.

Mon Petit Chat sera alors un bébé de mi octobre max (et pas de début novembre). Chouette, une balance comme mon papa et moi (je trouve du positif là où je peux les gars, ok ? )

Sauf que si tu te souviens de mon accouchement pour le Petit Prince (détaillé ici), j’ai été déclenché au Propess pour faire maturer le col. Sauf que ce Propess m’a donné des contractions de fin de travail hyper régulières et douloureuses, qu’il m’a fait perdre les eaux …. En ce qui concerne la maturation du col, on repassera : je n’ai dilaté que jusqu’à 2 … Suite à quoi le Petit Prince était en faiblesse cardiaque donc Zou, allez directement en césarienne, ne passez pas par la case “Poussez Madame”, ne touchez pas 20 000 francs.

Donc, ok, le Petit Chat devra clairement être déclenché … Mais comment ? J’ai un utérus cicatriciel moi !!!

Le Propess m’est interdit grâce (oui oui, je dis vraiment “grâce”) à cette cicatrice. Si le col n’est pas mature, ils ont la possibilité d’un déclenchement par ballonnet. S’il l’est, ce sera perf d’ocytocyne ….

Et si le col n’est pas mature et que le Petit Chat a la tête en haut, ce sera césarienne obligatoire.

Dans les questions qui reviennent, on peut trouver :

Pourquoi tu as déclenché ça ? Personne ne sait. On savait d’avance que mon foie ne kiffait pas la grossesse mais de là à ce que les sels biliaires s’y mettent, je ne m’y attendais pas et surtout, pas si tôt. Il y a un facteur génétique évident. Ca arrive aussi souvent lors de grossesse gémellaire. Mais en attendant, rien ni personne ne peut me dire précisément “Pourquoi moi ?”. Par contre, j’aimerais juste qu’on cesse de dire que c’est psychologique. C’est assez compliqué à vivre alors dire que c’est mon inconscient qui en est la cause est très dur à encaisser sincèrement.

Tu as essayé la crème TrucBidule pour que ta peau soit moins sèche ? C’est mignon mais en fait, déjà, si y’a une odeur, je ne vais même pas l’appliquer et en plus, plus j’ai de choses sur ma peau, plus ça me démange.

Les anti histaminiques ne te font rien ? Malheureusement, non. Je n’ai pris pour la grossesse du Petit Prince que 5 dolipranes et 2 spasfon donc autant de dire que je prends sur moi pour suivre le traitement à la lettre …. Et j’avoue que le manque de résultat me fait pleurer …

Rien ne peut te guérir ? Si l’accouchement … Mais j’ai 9 semaines à le tenir au chaud.

Voilà, après une cytolyse hépatique asymptomatique il y a 2 ans, je me suis choppée une cholestase gravidique ….

Je ne me suis pas sentie plus épanouie lors de ma 1ère grossesse, c’est encore pire pour celle ci. Alors clairement, qu’on ne vienne pas me parler d’un 3ème parce que je ne pourrais pas !!

Je vous tiendrai au courant des évolutions dès que je le pourrai. Pour le moment, je prends tout le soutien que mon entourage m’apporte, je vis au jour le jour (et je me gratte la nuit) …